Le Conseil d’Etat contraint le gouvernement à clarifier son discours sur le vélo !

logo FUB
Partagez :

Dans son ordonnance du 30 avril 2020, le Conseil d’Etat enjoint le Premier ministre “d’indiquer publiquement et largement que le vélo peut être utilisé pour les déplacements autorisés durant le confinement”.

Pour la FUB, c’est la reconnaissance que le vélo est pleinement légitime, comme tout autre mode de déplacement ou de loisirs. Il faut désormais que le vélo soit reconnu comme étant un véritable geste barrière et doit prendre une place prépondérante dans les mobilités post-confinement.

Lire la suite de l’article sur le site de la FUB (cliquez ici)